acogida, novedades en la pagina
Indochine
Actualidad
Noticias
Integrantes
Conciertos
Discografía
Recursos
MP3 y Videos
Letras traducidas
Prensa
Fotos
Variados
En Lima
La Comunidad
Foro
Newsletter
Chat
Concursos
Site en Français
Contactos
Fans en Perú
Enlaces-Mails

Libro de visitas

Copyright 2006 PCFL - indoforo
Esta pagina existe
desde noviembre 2001

PARADIZE
(Nicola Sirkis & Ann Scott)

Toi viens par ici
Je dis toi regarde moi
Toi si tu me vis
Oui toi suis moi au paradis
ahah
so far a wheel

S'éclaircir pour la dernière fois
A s'introduire juste au dessus de moi
Et tu sauras ce qu'il nous reste à faire
On revient de loin demain sera bien
Tu sentiras au fond de toi
Que c'est par ici que tout recommencera
Mais qui choisit que la verité
Je suis prêt que si tu me suis
Que si tu me suis
ahah
ahah
so far a wheel

Ce que tu fais
Qui m'extasie
Pour se livrer au mal ou au bien
Ce que tu sais
Nous extasie
Pour des milliers d'années et tout recommencer...
Toi si tu me suis
Je dis toi on va au paradis
On va au paradis
ahah
ahah
so far a wheel

Ce que tu fais
Nous extasie
Pour des milliers d'annees et tout recommencer...

Montre-moi la vie
Montre-moi ce que c'est
Montre-moi tout ce que tu sentiras
Même si on l'interdit
Et même au paradis
On restera gravé dans nos mémoires


PARADIZE
(Nicola Sirkis & Ann Scott)

Tu ven aqui
Te digo mirame
Tú si tú me sigues
Si tú sigueme al paraiso
Ahah
So far a wheel

Iluminarse por ùltima vez
Introducirse solo encima mio
Y sabràs lo que nos queda hacer
Regresamos de lejos mañana todo sera bien
Sentiras en lo profundo de ti
Que es aqui donde todo recomenzar
.Pero quien elige solo la verdad
Estoy listo solo si tù me sigues
Si tù me sigues
Ah ah
ah ah
So far wheel

Lo que haces
Me extasia
Para librase del mal o del bien
Lo que haces
Nos extasia
Por milloners de años y recomenzar
lo todo...
Tù si me sigues
Digo tú vamos al paraiso
Vamos al paraiso
Ah ah
Ah ah
So far wheel

Lo que tu haces
Nos extasia
Por millones de años y recomenzar
lo todo...

Muestrame la vida
Muestrame lo que es
Muestrame lo que sentiràs
Aunque lo prohiban
E inclusive en el paraiso
Quedara grabado en nuestras memorias

ELECTRASTAR

Je reste enfermé chez moi et je ne sors pas
J'attends comme la fin du mondeet je ne sais pas
Combien de temps ça prendra mais je ne l'oublie pas
Parfois la nuit on s'ennuie et ca ne
plait pas
Non ca ne vous plait pas…
oh oh oh
oh oh oh

Je voudrais te revoir
Briller d'electrastar
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire

J'aurais pourtant tant aimé
nous protéger
Te voir tomber au combat moi je n'oublie pas
Le temps s'est arrêté et tout a continué
Et ca fait mal
Oui ça fait mal
Oui ca fait mal

Je voudrais te revoir
Briller d'electrastar
J'ai envie de te voir
Et cracher sur la gloire
Tu vis ce que je vis...

ELECTRASTAR

Me quedo encerrado en mi casa y no salgo
Espero como el fin del mundo y no

Cuanto tiémpo necesitaré pero no lo
olvido
A veces en la noche nos fastidiamos y éso no agrada
No no les agrada
Oh oh oh
Oh oh oh

Quisiera verte de nuevo
Brillar por electraestar
Tengo ganas de verte
Y escupir sobre la gloria

Me hubiera tanto gustado sin embargo protegernos
Verte caer durante el combate yo no lo olvido
El tiempo se detuvo y todo continuo
Y éso duele
Si éso duele
Si éso duele

Quisiera volverte a ver
Brillar por electrastar
Tengo ganas de verte
Y escupir sobre la gloria
Vives lo que yo vivo...


PUNKER

Encore quelques jours à Singapour
A rechercher l'amour
Du haut d'un réverbère
Je regarde la terre
Je n'y vois rien à faire

Je resterai réfugié à l'intérieur
De mon bunker
J'embrasserai mon futur
J'ai encore un peu peur de l'extérieur

Est-ce que tu viendrais faire
Est-ce que tu viendrais faire
Le sexe avec moi
Le sexe avec moi
Est-ce que tu viendrais faire
Est-ce que tu voudras faire
Le sexe avec moi
Du sexe avec moi
Est-ce que tu pourrais faire
Est-ce que tu pourras faire
Est-ce que tu sauras faire

Malgré tout ce qu'on m'a dit
Je me sens bien ici
Tout est interdit
Encore quelques jours à Singapour
A dépister l'amour


PUNKER

Todavia algunos dias en Singapur
Buscando el amor
Desde lo alto de un reverdero
Observo la tierra
No veo nada por hacer

Me quedaré refugiado al interior
De mi bunker
Besare mi futuro
Tengo aun un poco de miedo del exterior

Vendràs a hacer
Vendràs a hacer
Sexo conmigo
Sexo conmigo
Vendràs a hacer
Querràs tener
Sexo conmigo
Sexo conmigo
Podrias hacer
Podràs hacer
Sabras hacer

A pesar de todo lo que me han dicho
Me siento bien aqui
Todo esta prohibido
Todavia algunos dias en Singapur
Despistando el amor


MAO BOY !

Tiens je crois
Que c'est à moi aujourd'hui
De te montrer tout ça
Comment faire pour vivre ici
Mais personne je crois
Ne m'a vraiment bien appris

Laisse-moi te dire "boy"
C'est difficile
La vie est sale "boy"
Sous ses étoiles

Mais crois-moi
Comme toi aussi parfois j'ai peur
De la nuit dehors
De tout ce que tu vas découvrir
Ici la vie la mort
Crois-moi je n'en suis pas très fier

Laisse-moi te dire "boy"
Te voir dormir
C'est un peu mourir "boy"
Ainsi soit-il…

On s'en ira
On nous oubliera
Ainsi soit-il
Et tu seras
La suite de ma vie
Ainsi soit-il
On partira
Au milieu de rien
Ainsi soit-il

Mais tu vois
Un jour tu comprendras
Des dieux ici ou là
Que tout ça n'existe pas

On s'en ira
On nous oubliera
Ainsi soit-il
Et tu seras
La suite de ma vie
Ainsi soit-il
On partira
Au milieu de rien
Ainsi soit-il

Eh tu vois
C'etait juste pour te dire
J'aimerais bien que tu me croies
Qu'aussi loin que tu verras
Un chemin vers moi
Tu nous retrouveras

Tu es ma vie
La suite de ma vie
Ainsi soit-il
Tu m'a appris
A sauver ma vie
Ainsi soit-il
On partira
Fabriquer nos vies
Ainsi soit-il


MAO BOY !

Hey creo
Q que es mi turno ahora
De mostrarte todo ésto
Como hacer para vivir aqui
Pero nadie creo
Me ha realmente mostrado bien

Déjame decirte "boy"
Es dificil
La vida es sucia "boy"
Bajo sus estrellas

Pero créeme
Asi como tù yo también a veces tengo miedo
De la noche afuera
De todo lo que vas a descubrir
Aqui la vida la muerte
Créeme no estoy muy orgulloso

Déjame decirte "boy"
Verte dormir
Es un poco morir "boy"
Por los siglos de los siglos...

Nos iremos
Se nos olvidarà
Por los siglos de los siglos
Y seràs
La continuacion de mi vida
Por los siglos de los siglos
Partiremos
En medio de nada
Por los siglos de los siglos

Pero mira
Un dia comprenderas
Los dioses aqui o allà
Que todo ésto no existe

Nos iremos
Se nos olvidarà
Por los siglos de los siglos
Y tù seràs
La continuacion de mi vida
Por los siglos de los siglos
Partiremos
En medio de nada
Por los siglos de los siglos

Eh véz
Era solo para decirte
Me gustaria que me creas
Que tan lejos que tù veràs
Un camino hacia mi
Nos encontraràs

Eres mi vida
La continuacion de mi vida
Por los siglos de los siglos
Me enseñaste
A salvar mi vida
Por los siglos de los siglos
Partiremos
A fabricar nuestras vidas
Por los siglos de los siglos

J'AI DEMANDE A LA LUNE
(paroles : Mickaël Furnon)

J'ai demandé à la lune
Et le soleil ne le sait pas
Je lui ai montré mes brûlures
Et la lune s'est moquée de moi

Et comme le ciel n'avait pas fière allure
Et que je ne guérissais pas
Je me suis dit quelle infortune
Et la lune s'est moquée de moi

J'ai demandé à la lune
Si tu voulais encore de moi
Elle m'a dit "j'ai pas l'habitude
De m'occuper des cas comme ça"

Et toi et moi
On était tellement sûrs
Et on se disait quelques fois
Que c'était juste une aventure
Et que ça ne durerait pas

Je n'ai pas grand chose à te dire
Et pas grand chose pour te faire rire
Car j'imagine toujours le pire
Et le meilleur me fait souffrir

LE PREGUNTE A LA LUNA
(letras Mickaël Furnon)

Le pregunté a la luna
Y el sol no lo sabe
Le mostre mis quemaduras
Y la luna se burlo de mi

Y como el cielo no tenia el parecer orgullo
Y como no sanaba
Me dije qué infortunio
Y la luna se burlo de mi

Le pregunte a la luna
Si tu me deseabas aun
Ella me dijo no acostumbro
Ocuparme de casos como ése

Y tù y yo
Estabamos tan seguros
Y nos deciamos a veces
Que solo era una aventura
Y que no duraria

No tengo mucho que decirte
Y no gran cosa para hacerte reir
Pues imagino siempre lo peor
Y lo mejor me hace sufrir

DUNKERQUE

Le monde est un pervers
Et je continuerai de le braver
Parce que le monde est un enfer
Plus rien ne m'atteindra

Le diable ne sait plus quoi faire
Pour contrôler ses intérêts
Que sur nos corps percés d'acier
Et maquillés de noir...

sable
moi sous le sable
et toi et moi sous le sable

Si moi j'étais la reine de ta vie
Juste aujourd'hui
La reine de ta vie
Je serai dans tes rêves
Tu seras dans les miens
Juste aujourd'hui
La reine de ta vie

Le monde est fait comme ça
Mais on continuera de le narguer
Et on voudra ramper sur le sable
Plus rien ne nous arrêtera

DUNKERQUE

El mundo es perverso
Y continuaré a desafiarlo
Porque el mundo es un infierno
Màs nada no me espera

El diablo no sabe mas que hacer
Para controlar sus intereses
Sobre nuestros cuerpos perforados por el acero
Y maquillados de negro

Arena
yo debajode la arena
Y tù y yo debajo de la arena

Si yo fuera la reyna de tu vida
Solo hoy dia
La reyna de tu vida
Estaré en tus sueños
Estaràs en los mios
Solo hoy dia
La reyna de tu vida

El mundo està hecho asi
Pero continuaremos provocandolo
Y quisieramos arrastranos sobre la arena
Màs nada nos detendrà

LIKE A MONSTER

Bienvenue dans ce monde merveilleux
La maison du seigneur
Je suis votre nouveau messie
Vous êtes tranquilles pour la vie
Je reviens vous apporter le vrai bonheur
De l'argent de l'amour
Je suis like a monster

Ecoutez-moi et rassemblez-vous tout
autour de moi
Vous pouvez me vénérer
Me toucher je suis votre prêcheur
Moi je vous aime
Et détruirai tous vos malheurs
Je suis votre créateur
Je suis like a monster

Je suis votre nouveau président
En peine de tous vos problèmes
Les américains et les chinois
Abolissent la peine de mort
Je vous prédis dans nos pays
Joie et bonheur
Je suis votre ami sincère
Je suis like a monster

Je suis votre nouvel animateur
Sur la chaîne du bonheur
Dès demain vous deviendrez
La star de tous les gens bien
Vous pouvez avoir confiance avec moi
Je suis votre créateur
Je suis like a monster

COMO UN MONSTRUO

Bienvenido a éste mundo maravilloso
La casa del señor
Soy vuestro nuevo mesia
Estén tranquilos de por vida
Regreso a traerles la verdadera felicidad
Dinero amor
Soy como un monstruo

Escuchenme y reunanse
a mi alrededor
Pueden venerarme
Tocarme soy vuestro predicador
Yo los amo
Y destruiré todas vuestras desgracias
Soy vuestro creador
Soy como un monstruo

Soy vuestro nuevo presidente
En pena de todos vuestros problemas
Los americanos y los chinos
Abolisen la pena de muerte
Les predico en nuestros paises
Alegria y felicidad
Soy vuestro amigo sincero
Soy como un monstruo

Soy vuestro nuevo animador
En el canal de la felicidad
Désde mañana se volveràn
La estrella de toda la gente de bien
Pueden tener confianza en mi
Soy vuestro creador
Soy como un monstruo

LE GRAND SECRET

Laisse-moi être comme toi
Laisse-moi être toi
Laisse-moi être ton sang
Laisse-moi un peu de temps

Je rougirai quand je te verrai
Et quand je te parlerai
Mais quand les lumières seront éteintes
Je te dirigerai sans crainte

Laisse-moi faire comme un garçon
Laisse-moi cette illusion
Laisse-moi être ton roi
Laisse-moi le faire comme toi

Je te montrerai
Comment on fait
Et puis je te remplacerai
Je ferai comme une fille qui se défend
Une fille qui perd son sang

Laisse-moi être comme toi
Laisse-moi plusieurs fois
Laisse-moi être tes yeux
Laisse-moi faire l'amoureux

Mais si un jour
Tu devais t'en aller
Est-ce que tu pourrais bien m'emporter
Mais si un jour tu pouvais
Tout quitter
Est-ce que tu pourrais garder notre secret

Laisse-moi être ta croix
Laisse-moi essayer
Laisse-moi être juste toi
Laisse-moi être comme toi

Je te laisserai trouver la voie
Et puis je penserai comme toi
Comme une fille qui voudra
prendre son temps
Comme si c'était la dernière fois

Si tu devais un soir
Est-ce que tu m'emmènerais
Mais t'envoler sans moi
Est-ce que tu m'emmèneras
Mais si un jour
On pouvait s'en aller
On pourrait bien enfin s'emmener
Mais si un jour on pouvait
Se quitter
On pourrait bien enfin
Se retrouver

EL GRAN SECRETO

Déjame ser como tù
Déjame ser tù
Déjame ser tu sangre
Déjame un poco de tiémpo

Me sonrojaré cuando te vea
Y cuando te hable
Pero cuando las luces se apaguen
Te dirigiré sin temor

Déjame hacer como un chico
Déjame ésta ilusion
Déjame ser tu rey
Déjame hacerlo como tù

Te mostraré
Como se hace
Y despues te reemplazaré
Haré como una chica que se defiende
Una chica que pierde su sangre

Déjame ser como tù
Déjame varias veces
Déjame ser tus ojos
Déjame ser el enamorado

Pero si un dia
Debieras irte
Podrias llevarme
Y si un dia pudieras
Dejar todo
Podràs guardar nuestro secreto

Déjame ser tu cruz
Déjame probar
Déjame ser solo tù
Déjame ser como tù

Te dejaré encontrar el camino
Y luego pensaré como tù
Como una chica que querrà
tomar su tiémpo
Como si fuera la ùltima vez

Si debieras una noche
Es que me llevarias
A volar sin mi
Es que me llevaràs
Y si un dia
Pudieramos irnos
Podriamos al final llevarnos
Y si un dia pudieramos
Dejarnos
Podriamos al final
Encontrarse otra vez

LA NUIT DES FEES
(paroles: Gérard Manset)

Ce soir une fée
Dans un pays hanté
Ce soir
Ce soir une fée
D'une voix enchantée
Ce soir

A l'heure où l'on fait dormir
Des enfants de tous les empires
A l'heure où l'herbe respire
Où le vent souvent se retire
A l'heure où tout se ressent
Comme une blessure
Plus profonde encore
A l'heure où plus rien n'est sûr
Quand la nuit descend
Par une fissure

Ce soir...
Il était une fois
Quelque part dans un pays
Un pays qu'on ne connaît pas
Une fée
Qui avançait dans le froid
Avançait dans un mauvais temps
Tonight

J'ai allumé le soleil
Pour cette enfant dans son sommeil
J'ai réveillé la chaleur
Pour éclairer et sécher ses pleurs
J'ai rempli le jardin de fleurs
Pour chasser la nuit le froid
Le malheur
J'ai rempli son chemin d'ivresse
De mille lumières
De mille couleurs

LA NOCHE DE LAS HADAS
(letras: Gérard Manset)

Esta noche una hada
En un pais encantado
Esta noche
Esta noche una hada
Con una voz encantada
Esta noche

A la hora que se le hizo dormir
Niños de todos los imperios
A la hora cuando la hierba respira
Cuando el viente frecuentemente se retira
A la hora cuando cuando todo se siente
Como una herida
Aun màs profunda
A la hora donde màs nada es seguro
Cuando la noche desciende
Por una fisura

Esta noche...
Erase una vez
En alguna parte de un pais
Un pais que no conocemos
Una hada
Que avanza en el frio
Avanzaba en un mal tiempo
Esta noche

Encendi el sol
Para ésta niña en su sueño
Desperté al calor
Para aclarar y secar su llanto
Llené el jardin de flores
Para rechazar la noche el frio
La desgracia
Llené su camino de hebredad
De mil luces
De mil colores

MARILYN

Embrasser le garçon
Sur la bouche
Et puis se mouiller
L'emmener dans le fond
Du couloir
Et puis se brûler

Etre blanc être pâle
Se rechercher la vie
Se faire mal
En se disant que juste après
Juste après
On ne le regrettera
Sûrement pas
Juste après

Moi je veux vivre
Vivre
Vivre
Un peu plus fort

Embrasser la fille
Sur les lèvres
Et puis décider
Descendre pas à pas
En bas de l'escalier
Encore plus bas

Ne pas savoir qui l'on va
Trouver dans le fond
Ce qu'est la vie ce que j'en sais
Ce qu'il faut croire

Moi je veux vivre
Vivre
Vivre
Encore plus fort
Moi je veux vivre
Vivre
Vivre
Un peu plus fort

Et puis se sacrifier
Et puis se crucifier
Sans hommage
Et puis rester cachés
Les corps écartés
Sans espoir
S'abandonner
Ne plus jamais s'en déplaire
Juste en fermant les yeux
S'imaginer ses dieux

MARILYN

Besar al muchacho
En la boca
Y luego mojarse
Llevarlo al fondo
Del corredor
Y luego quemarse

Ser blanco ser palido
Buscarse la vida
Hacerse daño
Diciendose que despues
Despues
No lo lamentaremos
Seguramente que no
Despues

Yo quiero vivir
Vivir
Vivir
Aun màs fuerte

Besar a la muchacha
En los labios
Y luego decidirse
Descender paso a paso
Bajo la escalera
Aun màs abajo

No saber quien se va
Encontrar al fondo
Lo que es la vida lo que sé de ello
Lo que hay que creer

Yo quiero vivir
Vivir
Vivir
Aun màs fuerte
Yo quiero vivir
Vivir
Vivir
Un poco màs fuerte

Y despuessacrificarse
Y despues crucificarse
Sin homenaje
Y despues permanecer escondidos
Cuerpos separados
Sin esperanza
Abandonarse
Nunca màs incomodarse por eso
Cerrando los ojos
Imaginar a sus dioses

LE MANOIR

Emmène-moi emmène-moiDans un manoirEnchaîne-moi enchaîne-moiEncore plus basEt puis entraîne-moiEntraîne-moiOù le ciel n'existe pasJe croisQue tu saisL'effet que ça nous faitDélivre-moiJe voisQue l'on saitSe brûler tous nos cerveauxEt redevenir des hérosJe saisQue l'on estPrêts à visiter nos viesLa chambre noireJe croisQue tu esComme des flammes autour des croixEt comme un angeDans les nuagesEmmène-moi emmène-moiEncore plus basAdore-moi adore-moiA travers boisEt puis entraîne-moiEmmène-moiOù le ciel n'existe pasEntraîne-moi emmène-moiDans le manoirCar tu es comme moiTu es comme moiEncore plus basEt tu verras qu'il nous faudraPartir avant qu'on nous détruiseSe glisser de quoi dormirAvant de se fanerIl n'y aura plus aucun secretTu sais entre toi et moi

LE MANOIR

Llévame llévameA un manoir(castillo pequeño)Encadename encadenameMàs abajoY después arrastramearràstrameEn donde el cielo no existaCreoQue tu sabesEl efecto que nos haceLibérameVeoQue lo sabemos Quemàrnos nuestros cerebrosY nos volveremos héroesSéQue estamosListos para visitar nuestras vidasLa habitacion negraCreoQue eresComo las flamas al rededor de crucezYcomo un angelEn las nubesLlévame llévameAun màs abajoAdorame adorameA través de la maderaY luego arràstrameLlévameDonde en el cielo no existaArràstrame arràstrameAl manoirPorque eres como yoAun mas abajoY veràs lo que necesitaremosIrse antes de que se nos destruyaProcurarse algo para dormirAntes de marchitarseNo habrà màs secretosSabes entre tu y yo

POPSTITUTE

Maintenant que j'ai l'âge de tout comprendreDe mépriser tout ce qu'on a pu m'apprendreJ'ai trop d'ennemisJ'ai trop d'ennemisComme par hasardJe n'ai plus envie de perdre mon tempsA réciter tout ce que je sais déjàJ'ai trop d'ennemisJ'ai trop d'ennemisJe reste à l'écartJuste envie d'aller faire un tour en enferwe want to be aliveJuste envie d'essayer un tour au paradiswe want to be alive Juste envie d'aller faire un tour en enferwe want to be alive Maintenant qu'on a l'âge de tout comprendreDe détester tout ce qu'on a pu apprendreOn reste incomprisOn reste incomprisOh par iciJuste envie d'aller faire un tour en enferwe want to be aliveJuste envie d'essayer un tour au paradiswe want to be alive Juste envie d'aller faire un tour en enferWe want to be alive

POPSTITUTE

Ahora que tengo la edad de comprender todoDe despreciar todo lo que se me ha enseñadoTengo demasiados enemigosTengo demasiados enemigosComo si fuera casualidadNo tengo màs ganas de perder mi tiémpoEn recitar todo lo que ya séTengo demasiados enemigosTengo demasiados enemigosMe quedo a distanciaSolo ganas de dar una vuelta por el infiernoWe want to be aliveSolo ganas de probar una vuelta al paraisoWe want to be aliveSolo ganas de dar una vuelta por el infiernoWe want to be aliveAhora que tenemos la edad de comprender todoDe detestar todo lo que se ha podido aprenderQuedamos incomprendidosQuedamos incomprendidosOh por aquiSolo ganas de dar una vuelta por el infiernoWe want to be aliveSolo ganas de probar una vuelta al paraisoWe want to be aliveSolo ganas de dar una vuelta por el infiernoWe want to be alive

Dark
(paroles : Rudy Léonet & Nicola Sirkis)

Je vous salue d'iciLe fruit de vos entraillesBénissez-moi ma vieEt mon espritCe soirAu nom du père et du filsSur la croixPardonnez nos péchésA tous les troisAllongés par terreEt se laisser faireCaresser nos penséesSe purifier nos chairsCommunier nos idéesEt ne rien regretterSe faire prierSe faire aimerEt devenir orphelinsBien avant le matinSe regarder enfinEt s'unir les mainsAdorer glorifierSe confesserSe faire prierSe faire aimerOn est tu sais seul à saignerOn est tu sais seul à s'aimerOn est tu sais seul à sauverOn est tu sais tout seul, tu sais

DARK
(letras: Rudy Léonet & Nicola Sirkis)

Le saludo desde aquiFruto de vuestras entrañasBendigame mi vidaY mi espirituEsta nbocheEn nombre del padre y del hijoSobre la cruzPerdone nuestros pecadosA los tresHechados en el sueloY dejarse hacerAcariciar nuestros pensamientosY dejarse hacerPurificar nuestra carneComulgar nuestras ideasY no arrepentirse de nadaHacerse rezarHacerse amarY volverse huerfanosMucho antes de la mañanaMirarse al finY unir las manosAdorar glorificarConfesarseHacerse rezarHacerse amarSomos sabes solos a sangrarSomos sabes solos a amarseSomos sabes solos a salvarseEstamos sabes solos,sabes

COMATEEN I
(paroles : Camille Laurens & Nicola Sirkis)

Tu seras tombée dans les crystalsParfois trop seule parmi les brutalsA deviner que tout est fragileDécouvrir que c'est trop difficileJe me souviens que tu faisaisParfois comme si c'était vraioh oh ohoh oh ohMais dites-moi quand elle reviendraSi elle me sent si elle m'entendMais moi je suis fier de toiOui moi je suis fier de toiEt de tout ce que tu vas faireMême de rien d'extraordinaireTe voir aussi respirer qu'un air blancLes yeux fermés pour un momentJ'espère un jour que tu te dirasQu'ils n'ont pas tous été comme çaJe me souviens que tu disaisLa vie mauvaise mes en alléesoh oh ohoh oh ohMais quand tu te réveillerasJe t'emporterai dans mes brasMais moi je suis fier de toiOui moi je suis fier de toiEt de tout ce que tu vas faireMême de rien d'extraordinaireEt bientôt tu verrasEt bientôt tu saurasQue personne ne te remplaceraMontre-moi quand tu reviendrasBientôt tu te réveillerasBientôt tu regarderasQue la vie pose sur ton corpsQue la vie en dehorsMaintenant tu le saisMaintenant tu le croisComme je nous vis combien en vraiJusqu'à te tenir comment j'aimaisBientôtBientôtJuste un signe de toi qui s'enfuitJe m'endors nos lèvres uniesBientôtSi tôtInvisibles en notre nuitTu t'endors et tu nous oublies

COMATEEN I
(letras : Camille Laurens & Nicola Sirkis)

Habràs caido en los cristalesA veces muy sola entre lo brutalAdivinar que todo es fràgilDescubrir ques demasiado dificilRecuerdo que haciasA veces como si fuese verdadOh oho ohOh oh ohY dime cuando ella regresaràSi ella me siente si me escuchaY yo estoy orgulloso de tiSi estoy orguloso de tiY de todo lo que vas a hacerAun si no es nada de extraordinarioVerte respirar un aire blancoLos ojos cerrados por un momentoEspero que un dia te diràsQue no todos eran asiRecuerdo que decias La vida mala mis idasOh oh ohOh oh ohY cuando te despiertesTe llevare en mis brazosY yo estoy orgulloso de tiSi estoy orguloso de tiY de todo lo que vas a hacerAun si no es nada de extraordinarioY pronto veràsY pronto veràsQue nadie te reemplazaràGuiame cuando regrsesPronto te despertaràqsPronto miraràsQue la vida pone sobre tu cuerpoLa vida fuera deAhora lo sabesAhora lo creesComo vivo lo nuestro cuanto sinceramente
Hasta agarrarte como amabaProntoProntoSolo una señal tuya que huyeMe duermo nuestros labios unidosProntoTan prontoInvisibles en nuestra nocheTe duermes y nos olvidas

UN SINGE EN HIVER
(paroles: Jean-Louis Murat)

Je suis rentré d'Indochine hier matinJ'ai rapporté des dahlias et du jasminJ'y ai laissé ma jeunesse et ma motoJe suis rentré d'IndochineSur la piste Ho-Chi-Minh j'aurais danséEn l'honneur du Vietminh j'aurais fuméJe suis rentré d'Indochine hier matinJ'ai rapporté des dahlias et du jasminBob Morane est étenduBrigitte Béjot entendueoh oh ohVoilà un singe en hiveroh oh ohJ'entends plus les hélicoptèresJe suis rentré d'Indochine et j'ai trouvéUne vie bien trop facile bête à creverJ'ai déposé mes dahlias et mon jasminJe suis reparti j'ai dit salut j'vais voir plus loinPlus loin c'est toujours l'indo que j'ai trouvéPartout c'est l'indo ma vie ça on le saitEt depuis je pars toutes les nuitsJe dépose un dahlia au pied de nos viesoh oh ohVoilà un singe en hiveroh oh ohJ'entends plus les hélicoptères

UN MONO EN INVIERNO
(letras: Jean-Louis Murat)

Regrsé de indochina ayer por la mañanaTraje dàlias y jazminesAhi dejé mi juventud y mi motoRegrsé de indochinaEn la pista de Ho-Chi-Min he bailadoEn honor de Vietminh fuméRegresé de Indochina ayer por la mañanaTrajé dalias y jazminBob Morane esta acostadoBrigitte Bejot escuchoOh oh ohAqui un mono en inviernoOh oh ohYa no escucho los helicopterosRegresé de Indochina y encontréUna vida demasiado facil a vivirDejé mis dalias y mi jazminMe volvi a ir y dije chau voy a ver màs lejosMàs lejos es siempre el indo que encontréPor todas partes es indo mi vida eso lo sabemosY desde ése dia me voy todas las nochesDejo una dalia al pie de nuestras vidasOh oh ohAqui un mono en inviernoYa no escucho los helicopteros

 

 

regresar a la discografía

 

Letras y traducciones
Paraiso
Dancetaria
Wax
Un dia en
nuestra vida
El beso
7000 Danzas
3
Peligro amarillo
Aventurero
Ineditos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

regresar a la discografía